Article

5 conseils pour préparer au mieux sa reconversion professionnelle

Date :

Vous envisagez de quitter votre emploi pour une nouvelle carrière ? La reconversion professionnelle a le vent en poupe. Pour preuve, le dernier Baromètre 2024 de la formation et de l’emploi du Centre inffo constate qu’1 actif sur 5 prépare concrètement une reconversion professionnelle. 49 % des actifs préparent ou envisagent une reconversion professionnelle. C’est dire l’engouement que suscite ce virage à 180 degrés. Mais pour qu’un changement de cap soit couronné de succès, une bonne préparation est fondamentale. Pour vous aider à atteindre votre objectif de reconversion professionnelle dans les meilleures conditions, nous vous livrons 5 conseils. Bonne lecture.

Jeune femme escalade route difficile au coucher du soleil avec motif graphique

1. Une reconversion professionnelle est-elle vraiment nécessaire ?

On ne change pas de métier sur un simple coup de tête. La reconversion professionnelle ne s’improvise pas, ses enjeux sont trop importants. D’autant plus lorsqu’il s’agit d’une reconversion professionnelle en CDI avec la perte de vos revenus.

Plusieurs étapes jalonnent le parcours d’une reconversion professionnelle, avant d’atteindre l’objectif fixé : un nouveau métier.

La première consiste à vérifier si c’est bien une reconversion professionnelle dont vous avez réellement besoin. Car parfois, ce n’est pas le métier qui pose problème, mais simplement votre employeur, les valeurs de l’entreprise ou vos collègues. Dans ce cas de figure, vous pouvez exercer votre métier ailleurs et quitter votre entreprise sans tout reprendre de zéro.

Un travail introspectif s’impose alors. Posez-vous la question suivante : pourquoi je veux me lancer dans une reconversion professionnelle ? Les raisons sont nombreuses et très personnelles.

Par exemple : 

  • J’ai besoin de donner du sens à mon travail et aujourd’hui je n’en vois aucun dans mon emploi.
  • Je ne suis pas assez bien payée. Soit parce que la rémunération dans mon métier est basse, soit parce que mon entreprise actuelle ne me paye pas assez.
  • Je ne suis plus en phase avec les valeurs et la culture de mon entreprise.
  • J’ai toujours eu un rêve d’enfant et c’est le moment de l’accomplir professionnellement.
  • J’ai fait le tour de mon emploi actuel et je sens que d’autres opportunités peuvent se créer dans d’autres métiers porteurs.

Selon les réponses apportées, vous pourrez trancher entre opérer une reconversion professionnelle ou conserver votre emploi actuel et changer d’entreprise.

2. Se reconvertir, mais dans quoi ?

2e étape pour se reconvertir : choisir un nouveau métier ! Parfois, celui-ci s’impose naturellement. Notamment lorsque vous accomplissez un rêve d’enfant, lorsque vous avez une vocation tardive ou lorsqu’une carrière en particulier vous attire. Parfois, le changement nécessite plus d’approfondissement.

Choisir un métier porteur

La reconversion professionnelle prend du temps et coûte cher. Se diriger vers un métier porteur est primordial pour ne pas louper votre virage et trouver un emploi pérenne.

Un métier porteur garantit votre employabilité. Les entreprises ont des besoins concrets sur celui-ci et recrutent pour dénicher le talent qu’il leur faut. Autrement dit, il est un emploi d’avenir, qui ne connaît pas de crise de l’embauche.

Pour savoir si votre objectif professionnel est gagnant, vous pouvez : 

  • Regarder si les offres d’emploi sont nombreuses sur les jobboards.
  • Consulter les chiffres clés sur le secteur d’activité. La Dares, France Travail, l’Apec, le ministère du Travail en publient régulièrement.
  • Interroger votre réseau professionnel.

Voici quelques exemples de métiers porteurs : chargé des ressources humaines, business developper ou responsable de formation.

En cas de doute ou si vous êtes dans l’impasse, tournez-vous vers des professionnels pour vous accompagner dans votre projet de reconversion.

Identifier ses critères de reconversion

Reconversion dans les ressources humaines, reconversion dans le développement commercial, reconversion pour devenir formateur… Les carrières possibles sont illimitées. 

Pour trouver le métier qu’il vous faut, interrogez-vous sur les aspects prioritaires de votre reconversion professionnelle

Par exemple : 

  • Quel équilibre vie professionnelle – vie personnelle je souhaite ?
  • Ai-je besoin d’un métier qui ait du sens ?
  • Quelles sont les conditions de travail qui sont prioritaires pour moi ?
  • Quelles sont mes prétentions salariales ?
  • Dans quel secteur d’activité j’ai envie de travailler ?
  • Qu’est-ce que j’aime faire ?
  • Ai-je envie d’être salarié ? Ou à mon compte ?
  • Suis-je mobile géographiquement ?

Chemin faisant, un nouveau métier se dessinera probablement de votre réflexion. Si ce n’est pas le cas, rassurez-vous, il existe des solutions.

Se faire accompagner dans le cadre de sa reconversion professionnelle

Plusieurs interlocuteurs peuvent vous aider à identifier les métiers qui recrutent et à aiguiller au mieux votre nouvelle carrière.

Faire un bilan de compétences pour assurer sa reconversion

Le bilan de compétences dans le cadre d’une reconversion est l’outil parfait pour vous aider à affiner votre projet professionnel.

Il peut être réalisé en dehors de vos heures de travail et il est finançable avec votre CPF. Le bilan de compétences peut aussi être intégré au plan de formation de l’entreprise (plan de développement des compétences). À voir avec votre employeur.

Se faire coacher

Pour vous aider dans votre transition professionnelle, vous pouvez solliciter l’aide de plusieurs personnes

  • Un coach spécialisé dans la réorientation.
  • Un organisme de formation. Par exemple, l’équipe RH/Formation d’Evocime est là pour vous orienter au mieux dans votre transition professionnelle. Les équipes des centres d’Ascension professionnelle sont présentes à chaque étape de votre projet de reconversion ou d’évolution professionnelle, pour vous guider dans votre projet, vous suivre durant votre parcours et vous accompagner dans votre retour à l’emploi.
  • Un membre de votre réseau professionnel.

Solliciter l’aide d’un conseiller en évolution professionnelle (CEP)

Le conseil en évolution professionnelle est un dispositif d’accompagnement des projets d’évolution professionnelle. La reconversion en fait partie.

Gratuit et personnalisé, il peut être suivi sur votre temps libre.

Plusieurs dispositifs existent. Votre interlocuteur dépend de votre statut : 

  • Demandeur d’emploi : France Travail.
  • Cadre : Apec.
  • Jeune de moins de 26 ans : Missions Locales.
  • Personne dans le handicap est un frein à l’évolution professionnelle : Cap emploi.
  • Salarié sous contrat de droit privé ou travailleur indépendant : Avenir actifs (mandaté par France Compétences).
  • Agent de la fonction publique : CNFPT, conseiller mobilité-carrière ou l’Association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier.

Analyse de votre motivation profonde et des raisons qui guident votre réorientation, découverte de métiers, liste de formations, points sur vos compétences, aide à la recherche d’un emploi, choix d’un secteur d’activité, comment financer votre reconversion, aides disponibles, montant de votre CPF… Vous pourrez passer en revue différents aspects de votre reconversion professionnelle avec le professionnel attribué.

3. Comment sélectionner un bon organisme de formation pour préparer sa reconversion ?

Les reconversions s’accompagnent très souvent d’une formation pour compléter le panel de compétences déjà acquises. 

Suivre une formation vous permet d’avoir un profil candidat parfait aux yeux des recruteurs.

L’offre de formation est nombreuse sur le marché. Voici quelques conseils pour vous aider à sélectionner celle qui vous convient le mieux

  • La formation doit être reconnue par l’État.
  • Le cursus doit aboutir sur un diplôme.
  • La qualité des intervenants : des enseignants professionnels en exercice et expérimentés.
  • Les taux de réussite aux examens et de retour à l’emploi doivent être élevés.
  • La présence d’un service dédié à l’accompagnement des élèves.
  • Les critères d’admission doivent être raisonnables.
  • La durée de la formation.
  • Les programmes doivent être orientés métiers. C’est-à-dire qu’ils doivent répondre aux besoins concrets des employeurs. 
  • Les modalités de suivi des cours : présentiel, distanciel, blended learning.
  • Le réseau de l’école doit être important pour vous donner les meilleures chances de trouver un emploi à l’issue de votre formation. Une cellule relations entreprises dans l’organisme de formation est un critère de choix.
  • Son prix et ses modalités de financement.

4. Combien coûte une reconversion professionnelle ?

Se reconvertir à un impact financier non négligeable. D’autant plus lorsque vous devez quitter votre CDI pour suivre votre formation.

Frais de formation, frais de transport, de logement, de nourriture, absence de salaires… Ceux-ci doivent être estimés pour être anticipés.

Renseignez-vous sur les tarifs pratiqués dans l’organisme de formation choisi. Mais aussi sur les modalités de financement possibles.

5. Combien de temps dure une reconversion professionnelle

Entre le moment où vous actez votre réorientation et le moment où vous commencerez votre nouveau travail, il peut se passer quelques mois voire plusieurs années selon la durée de votre formation.

En règle générale, une reconversion s’étale entre 6 et 36 mois. Mais la durée est propre à chaque situation.

Reconversion professionnelle : ce qu’il faut retenir pour la préparer au mieux

Une réorientation demande de la préparation et de l’agilité.

Voici les étapes indispensables pour la réussir : 

  1. Vérifier le besoin réel de se reconvertir.
  2. Cibler un métier porteur. 
  3. Sélectionner un organisme de formation sérieux et reconnu.
  4. Évaluer le coût de votre transition professionnelle.
  5. Évaluer sa durée.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour assurer votre recrutement, bonne reconversion !

Partagez cette actualité
Mathilde Hardy
Rédactrice web SEO

Je suis rédactrice web SEO et fondatrice de l’agence Les Nouveaux Mots, spécialisée dans l’emploi, l’éducation, la formation, l’immobilier et le droit depuis plus de 10 ans. J’ai à cœur de vous apporter une expertise fiable et pointue pour vous accompagner dans toutes vos problématiques du quotidien.

Notre blog

Article

Durée : 7 min

La check-list pour un onboarding réussi

Un bon onboarding, c'est essentiel pour bien accueillir vos nouveaux collaborateurs. En les aidant à se sentir à l'aise et en leur donnant les infos et outils nécessaires, on réduit le risque de départs prématurés et on booste leur productivité. Cela permet aussi de créer des liens et de les motiver dès le début. Dans cet article, découvrez les étapes à ne pas manquer pour un onboarding réussi.

Découvrir
Article

Durée : 5 min

Pourquoi choisir les formations en e-learning pour votre entreprise ?

Vous hésitez à vous lancer dans l’e-learning ? À l’opposé des méthodes traditionnelles de formation en présentiel, l’e-learning révolutionne la manière d’enrichir ses connaissances. Il s’intègre parfaitement dans le processus de digitalisation des processus RH en entreprise. Pourquoi choisir les formations en e-learning pour votre entreprise ? Découvrez 8 arguments clés qui vont vous convaincre de choisir ce mode de formation sans jamais le regretter.

Découvrir
Article

Durée : 5 min

Comment construire des parcours de formation efficaces en entreprise ?

La formation continue tient une place essentielle en entreprise pour maintenir l’employabilité des salariés à leur plus haut niveau. Dans un monde où tout évolue très vite, il est fondamental que tous les talents soient en mesure de maintenir leur compétence à jour en les intégrant dans un plan de formation. Mais proposer des formations de qualité, c’est aussi un moyen de miser sur le potentiel de ses collaborateurs et de le fidéliser. Les avancées technologiques ont permis de proposer une offre de formation diversifiée. La digitalisation permet un apprentissage à distance, plus rapide et impactant. Comment construire des parcours de formation efficaces en entreprise ? Découvrez nos 5 astuces pour satisfaire les besoins des collaborateurs et ceux de votre organisation.

Découvrir
Voir les articles du blog