Reconversion professionnelle : explorez un métier du nouveau monde.

Que vous soyez motivé par le désir de donner un nouvel élan à votre carrière professionnelle, de relever de nouveaux défis ou de suivre une passion longtemps négligée, la reconversion professionnelle peut être la clé pour réaliser vos aspirations.

Je me fais accompagner
Un homme saute entre les falaises dans les montagnes avec motif graphique

Pourquoi changer de métier ?

85% des métiers de 2030 n’existent pas à l’heure actuelle. On fait face à une obsolescence accélérée des compétences.

 

Comment faire évoluer sa carrière professionnelle ?

Voici une question que beaucoup de salariés sont amenés à se poser à un moment ou à un autre de leur vie professionnelle. D’autant plus que le métier exercé n’est pas tout le temps, voire de moins en moins la suite logique de ses études initiales avec des perspectives d’évolutions linéaires et constantes dans la même entreprise, le même service, le même type de fonction…

 

Il est donc nécessaire d’actualiser ses compétences pour saisir les opportunités pouvant se présenter ou provoquer soi-même des actions qui vont favoriser sa propre évolution professionnelle dans son entreprise ou en externe.

 

Ce n’est un secret pour personne : nous sommes amenés à exercer plusieurs métiers dans notre carrière et peut être même se reconvertir professionnellement une ou plusieurs fois. D’autant plus que de nouveaux métiers passionnants émergent en permanence.

Les principales raisons pour se reconvertir

Épanouissement personnel

Beaucoup choisissent de changer de métier pour trouver une activité plus alignée avec leurs passions et leurs centres d’intérêt.

Evolution professionnelle

Certains professionnels cherchent à élargir leurs compétences et à gravir les échelons en se tournant vers des secteurs plus stimulants ou des postes de responsabilité accrue.

Adaptation au marché du travail

Les changements économiques et technologiques peuvent rendre certains métiers obsolètes, poussant les individus à se réorienter vers des domaines en croissance.

Insatisfaction au travail

Un environnement de travail toxique, un manque de reconnaissance, ou des tâches monotones peuvent être des facteurs déclencheurs.

Conciliation vie pro et perso

Des considérations liées à la qualité de vie, comme la recherche d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et personnelle, peuvent également motiver un changement de carrière.

Alignement des valeurs

Certains individus aspirent à travailler pour des entreprises dont les valeurs correspondent aux leurs, ce qui peut nécessiter une transition vers un secteur plus en accord avec ces principes.

Sautez la haie, athlète et femme, pour la compétition, sur la piste et la course à pied pour la victoire, le bien-être et la santé avec motif graphique

Quels métiers choisir pour sa reconversion pro ?

Se former aux Ressources Humaines (RH)

Les RH offrent une carrière centrée sur les relations humaines, la gestion des talents et le développement organisationnel. C’est un choix idéal pour ceux qui aiment travailler avec des personnes et contribuer à l’épanouissement professionnel.

> Découvrez nos formations en RH

 

Se former au Développement Commercial

Le développement commercial met l’accent sur la croissance de l’entreprise par la recherche de nouveaux clients, la gestion des relations clients et le développement de partenariats. Optez pour un secteur dynamique, adapté à ceux qui aiment les défis et les résultats concrets.

> Découvrez nos formations en commerce

 

Se former au Management et la Gestion de Projet

La gestion et les transitions numériques sont au cœur des évolutions actuelles. Les professionnels de ce secteur contribuent à guider les organisations à travers des changements technologiques et écologiques, assurant leur compétitivité sur le marché.

> Découvrez nos formations en commerce

 

Ingénierie Pédagogique

L’ingénierie pédagogique combine la passion pour l’apprentissage avec des compétences techniques et digitales. Envie de changer le monde de l’éducation ?

> Découvrez nos formations en pédagogie

Voir toutes les formations

Les étapes d’une reconversion professionnelle

Etape 1 : Le déclic

Il y a un souvent un facteur déclencheur qui nous pousse à envisager une évolution ou une reconversion professionnelle. Ces facteurs émanent de situations professionnelles ou personnelles très différentes. Quelques exemples : Rencontres professionnelles (clients, fournisseurs) ou entourage personnel qui nous aident à « ouvrir les yeux », formation qui nous donne envie d’aller plus loin, entretien professionnel qui « nous fait poser les bonnes questions » changement de manager, nouveaux collègues, réorganisation, fusion, accident de travail, relation client tendue, conflit, perte de sens à son travail, ennui, surmenage, licenciement, déménagement, cap de la quarantaine, séparation, changement de priorités dans sa vie personnelle et situation plus propice à une évolution, lecture d’un article, visionnage d’un reportage, réception d’un mail, publicité… et sans oublier : LE NUMERIQUE !

 

Et oui, la transition numérique et sociétale des entreprises s’accélère. Les métiers sont fortement impactés et évoluent en permanence. Tous concernés ! Les entreprises, les salariés et les demandeurs d’emploi doivent être agiles et s’adapter aux enjeux actuels et à venir pour ne pas être dépassés. Plus facile à dire qu’à faire…

Senior jeu réussi au ping-pong avec motif graphique

Etape 2 : Se mettre en mouvement et avoir confiance en soi

 

Une fois le déclic passé, commence désormais la véritable aventure qui vous réserve de bonnes surprises, de l’enthousiasme et de formidables rencontres ! Ne pas confondre vitesse et précipitation. Néanmoins, il faut tout de même être très réactif et réaliser les actions de manière accélérées pour éviter de louper une véritable opportunité. Parfois, il faut éviter de se poser trop de questions et foncer quand on sent que les signaux sont au vert !

 

La bonne nouvelle, c’est que c’est vous qui êtes aux manettes, c’est vous le pilote, c’est vous qui impulsez la direction. Pour autant, vous n’êtes pas seul et vous pourrez compter sur de nombreux soutiens qui pourront vous éclairer, vous guider dans vos différentes démarches…

Etape 3 : S’informer et se faire accompagner

Le maître mot : s’ouvrir (aux autres, à la nouveauté, à l’inconnu, à son environnement…) Ne pas être uniquement centré sur soi-même mais créer de l’interactivité avec le monde qui vous entoure. Partez du principe que les gens sont bienveillants mais ne pas oublier que vous êtes l’acteur principal sans qui rien ne se fera. Une multitude d’information est disponible sur le web ou sur les salons professionnels dédiés. Selon le niveau de maturité de votre réflexion, vous pouvez vous faire accompagner par différents acteurs qui seront ravis de vous aider à une étape particulière de la construction de votre projet. Ils vous apporteront de précieux conseils et connaissent peut-être d’autres interlocuteurs, des sources d’informations complémentaires ou des événements qui vous seront utiles au bon moment.

 

Vous pouvez ainsi rencontrer à proximité de chez vous et gratuitement des Conseillers en évolution professionnelle (CEP) tels que le Pôle emploi, l’APEC, Cap emploi ou les Missions locales. Ils vous aideront à transformer votre idée en expression de besoin, travailler la définition de votre projet avec une méthodologie appropriée, vous transmettrons de l’information actualisée et adaptée à votre situation, identifier les compétences manquantes, un dispositif de formation et/ou des financements possibles… Pour aller plus loin, vous pouvez également réaliser un bilan de compétences finançable notamment par votre compte personnel de formation (CPF)… L’équipe RH/Formation d’Evocime est également là pour vous orienter au mieux dans votre transition professionnelle.

Homme en train d'escalader une montagne avec motif graphique

Etape 4 : Trouver la bonne formation et rechercher un financement

 

Evolution, transition, reconversion professionnelle passent souvent par la case formation. De nombreux formats de formation et modes pédagogiques existent :  modules de formation d’un ou plusieurs jours, parcours de formation multi modules échelonnés dans le temps, formations métier, à temps plein, en alternance, formation présentielle, distancielle, blended learning, e-learning, mobile learning, poadcast learning… Alors comment faire le bon choix de formation ? Quel est le bon rythme, la bonne durée ?

Je découvre les formations d’Evocime

Prenons du recul : une formation n’est pas une fin en soi mais un tremplin, une étape vous permettant d’accélérer son évolution de carrière.  Toutes ces modalités sont très complémentaires et vous devrez vous adapter en fonction de l’objectif recherché, de votre situation du moment, les contraintes ou opportunités de financement, l’offre de formation existante à l’instant T. Le plus important, c’est votre montée en compétence et de se dire qu’aujourd’hui, on peut se former tout au long de sa vie !

 

Chaque formation compte et pourra se valoriser à court, moyen ou long terme dans vos futures opportunités d’emploi. Ces formations pourront se faire à l’initiative de votre employeur dans le cadre du plan de développement des compétences, à votre propre initiative lorsque vous êtes en poste avec des parcours plus ou moins long sur des dispositifs de financement tels que le CPF (Compte personnel de formation), Transition pro, ou d’un commun accord avec votre employeur dans le cadre d’un projet d’évolution de votre poste, adaptation de vos compétences, création de nouvelle activité , d’un licenciement économique, plan de départ volontaire, plan de sauvegarde de l’emploi accompagné ou non par un cabinet spécialisé d’outplacement.

Femme sautant par-dessus les obstacles pendant le parcours d'obstacles avec motif graphique

Si vous êtes demandeur d’emploi, en transition, que vous avez du mal à retrouver dans la même branche, que vous sentez qu’il vous manque des compétences pour accéder aux postes visés ou que vous souhaitez vous réorienter vers un métier plus porteur, plus en adéquation avec vos envies, avec le marché, le besoin des entreprises du secteur, vous pouvez peut-être bénéficier de dispositifs telle que la POE (Préparation opérationnelle à l’emploi). Qu’elle soit individuelle (POEI) ou collective (POEC), la POE vous permet de vous former sur un métier pendant une durée pouvant aller jusqu’à 3 mois. Des dispositifs de formation peuvent être également proposés par votre région, comme le plan régional de formation (PRF) ou des actions territoriales expérimentales (ATE).

Des dispositifs existent pour financer votre reconversion professionnelle !

Je suis salarié Je suis demandeur d’emploi

Etape 5 : Réussir sa formation et sa transition professionnelle

Ça y’est vous avez enfin trouvé la bonne formation, vous avez réussi avec succès les étapes de sélection et les éventuelles démarches administratives liées au financement ? Félicitation, vous avez franchi un cap important !  S’il s’agit d’une formation longue et que vous n’êtes pas allé sur les « bancs de l’école » depuis quelque temps, voici une première étape incontournable : Adapter sa posture. Vous allez donc faire preuve d’agilité (« Tant mieux, il s’agit d’une compétence très appréciée des recruteurs ! ») En effet, vous allez devoir vous acculturer rapidement à un nouvel environnement de travail, composer avec un groupe de personnalités différentes, qui viennent d’horizon différents…

 

Dès le démarrage de votre parcours de formation, pensez à préparer l’après !  Ne pas attendre le lendemain de la fin de sa formation pour initier ses premières démarches de recherches d’emploi ! Si vous rentrez chez Evocime, vous bénéficierez du « PACK ASCENSION booster d’employabilité » qui vous permettra de vous outiller et d’agir de manière structurée dans votre recherche d’emploi.

Des fiches métiers pour s’orienter sans se tromper

Femme sautant par-dessus les obstacles pendant le parcours d'obstacles avec motif graphique

E-recruteur

La généralisation du digital et des outils numériques impactent tous les métiers. Ils sont à l’origine de l’apparition de nouvelles pratiques professionnelles toujours plus connectées. C’est le cas des recruteurs, dont l’activité a grandement évolué ces dernières années. Chasse sur LinkedIn, jobboards, entretiens en visio, CV vidéo… Aujourd’hui, le recrutement nécessite d’avoir de solides compétences en digital. Certains le pratiquent même en 100% numérique. On parle alors de e-recruteur.

Découvrir
Equipe d'escalade en haut d'une montage avec motif graphique

E-formateur

Avec l’essor des webinaires, du e-learning, du microlearning et autres MOOC, le métier de formateur est en pleine mutation. Puisque l’essentiel de la formation professionnelle s’effectue désormais à distance et que la dynamique des cours en ligne est tout à fait différente, ces professionnels de l’enseignement doivent s’adapter. En ajoutant quelques cordes à leur arc, ils se transforment en véritables formateurs 2.0, capables d’animer des sessions de classes virtuelles ou de blended learning.

Découvrir
Spiritual development. space for text. senior yoga , group sports and gymnastics. doing sports avec motif graphique

Concepteur digital learning

A l’heure de la formation 2.0, de nouveaux métiers émergent. Parmi eux, celui de concepteur digital learning, un expert de l’enseignement dont la mission principale est de concevoir des programmes de formation ludiques qui répondent à la fois aux besoins des apprenants et aux objectifs pédagogiques. Avec des missions variées riches de sens, ce métier polyvalent séduit de plus en plus de professionnels de l’enseignement.

Découvrir
Voir plus

Nos dernières actualités

Vous souhaitez être recontacté par notre équipe ?

Nous sommes là pour vous accompagner dans votre projet et répondre à toutes vos questions.