Fiche métier : Concepteur digital learning

A l’heure de la formation 2.0, de nouveaux métiers émergent. Parmi eux, celui de concepteur digital learning, un expert de l’enseignement dont la mission principale est de concevoir des programmes de formation ludiques qui répondent à la fois aux besoins des apprenants et aux objectifs pédagogiques. Avec des missions variées riches de sens, ce métier polyvalent séduit de plus en plus de professionnels de l’enseignement.

Spiritual development. space for text. senior yoga , group sports and gymnastics. doing sports avec motif graphique

Le rôle du concepteur digital learning

Aussi appelé concepteur pédagogique en e-learning ou concepteur e-learning, c’est lui qui construit les programmes de formation. Il peut être amené à travailler dans de nombreux secteurs d’activité et n’a pas nécessairement besoin de maîtriser entièrement la thématique. Le rôle du concepteur est de retranscrire l’expertise et les connaissances des experts métier. Il collabore avec eux et adapte le contenu brut qu’ils lui fournissent pour créer des scénarios de formation.

Le principal objectif du concepteur en digital learning est de rendre le contenu des formations compréhensible, digeste et ludique afin que les apprenants les assimilent facilement. Pour cela, il structure les programmes, développe les modules et crée des ressources pédagogiques multisupports. Il peut s’appuyer sur de nombreux outils en ligne interactifs pour concevoir des supports d’apprentissage attractifs.

En lien aussi bien avec les apprenants que les experts métier, les formateurs et les organismes, le concepteur digital learning occupe un rôle central dans la formation en ligne.

Missions

  • Analyser les attentes et les besoins des apprenants
  • Collecter les ressources d’experts métier
  • Concevoir des scénarios pédagogiques ludiques
  • Réaliser des supports de formation sous différents formats (PDF, audio, vidéo, VR…)
  • Piloter leur production
  • Intégrer les cours sur des plateformes en ligne (Learning Management System)
  • Échanger avec les apprenants, les accompagner
  • Promouvoir ses formations en ligne
  • Gérer la mise à jour des contenus pédagogiques

Prérequis :

  • Capacités d’analyse et esprit de synthèse
  • Connaissance des outils informatiques
  • Sens de la pédagogie
  • Excellent relationnel et sens de la communication
  • Aisance à l’écrit et à l’oral

Quelle formation pour devenir Concepteur digital learning ?

La formation digitale est un métier relativement récent et encore peu encadré par des écoles ou universités. En revanche, quelques organismes expérimentés mettent leur expérience du terrain au service des apprenants.

Chez Evocime, centre de formation spécialiste des soft skills et des nouveaux métiers 2.0, nous avons développé un programme certifiant de Concepteur Pédagogique. En 3 à 5 mois, vous apprenez les bases de l’ingénierie pédagogique et à développer des scénarios créatifs et ludiques pour créer des programmes attractifs, quelle que soit la thématique.

Reconnu et inscrit au répertoire spécifique de France compétence, ce cursus peut entrer dans le cadre d’une formation continue, d’un contrat de professionnalisation, d’apprentissage ou d’une VAE. Il permet d’obtenir un niveau Bac +2.

Quel salaire ?

La rémunération d’un concepteur Digital Learning est variable et dépend grandement du mode d’exercice, de sa région et de son expérience. En général, le salaire d’un concepteur e-learning débutant s’élève à environ 30 000€ par an quand celui d’un professionnel senior peut atteindre 50 000€.

Quelles perspectives d’évolution ?

Le Concepteur digital learning peut exercer de différentes manières. Au cours de sa carrière, il peut ainsi être amené à travailler au sein d’un organisme de formation ou d’une entreprise en tant que salarié, en tant que consultant externe ou comme indépendant.

Grâce à sa polyvalence et ses compétences, il peut également évoluer vers d’autres domaines du e-learning tels que chef de projet e-formation ou encore diriger des équipes de production de contenu pédagogique.

Les autres métiers à découvrir

Femme sautant par-dessus les obstacles pendant le parcours d'obstacles avec motif graphique

Date :

E-recruteur

La généralisation du digital et des outils numériques impactent tous les métiers. Ils sont à l’origine de l'apparition de nouvelles pratiques professionnelles toujours plus connectées. C’est le cas des recruteurs, dont l’activité a grandement évolué ces dernières années. Chasse sur LinkedIn, jobboards, entretiens en visio, CV vidéo… Aujourd’hui, le recrutement nécessite d’avoir de solides compétences en digital. Certains le pratiquent même en 100% numérique. On parle alors de e-recruteur.

Découvrir
Equipe d'escalade en haut d'une montage avec motif graphique

Date :

E-formateur

Avec l’essor des webinaires, du e-learning, du microlearning et autres MOOC, le métier de formateur est en pleine mutation. Puisque l’essentiel de la formation professionnelle s’effectue désormais à distance et que la dynamique des cours en ligne est tout à fait différente, ces professionnels de l’enseignement doivent s’adapter. En ajoutant quelques cordes à leur arc, ils se transforment en véritables formateurs 2.0, capables d’animer des sessions de classes virtuelles ou de blended learning.

Découvrir
Père et fils naviguant avec motif graphique

Date :

Chef de projet de transition numérique et écologique

Depuis quelques années, le numérique entraîne de fortes mutations et aucun secteur d’activité n’est épargné. A l’instar de ce tournant digital, la prise de conscience écologique se renforce et impacte de plus en plus d’entreprises. Alors que certains ont facilement pris le pli, voire sont nativement digitales et engagées sur le plan RSE, pour certaines filières et activités, la transition doit être opérée stratégiquement. Cet état de fait a donc fait naître un nouveau métier, celui de chef de projet de transition numérique et écologique.

Découvrir
Découvrir nos fiches métiers

Nos dernières actualités