Fiche métier : Chargé de développement des ressources humaines

Le capital humain d’une entreprise compte sans aucun doute parmi ses plus précieuses ressources. Les fonctions RH, et le chargé de développement des ressources humaines en l’occurrence, occupent une fonction clé au cœur des enjeux sociaux de l’organisation. Aussi proches de la direction que des managers ou des collaborateurs, ils constituent un pivot de l’entreprise et prennent en charge la responsabilité de l’évolution de chacun.

Les vieux et les jeunes sportifs se saluent sur l'herbe avec motif graphique

Le rôle du chargé de développement des ressources humaines

Aux côtés de la direction, le chargé de développement des ressources humaines conçoit la stratégie RH de l’entreprise, la pilote et accompagne ensuite les managers dans sa mise en œuvre. Il analyse les besoins de son entreprise en développement des ressources humaines et gère des projets RH transversaux.

Ce métier polyvalent revêt différents aspects. Il touche à la fois à la formation, la gestion des carrières et le recrutement. Gestion des plans de développement de compétences et des évolutions de carrières (promotions internes, mobilité…), élaboration de la politique d’emploi, mise en place d’actions pour favoriser la qualité de vie au travail et l’engagement des salariés, le chargé de développement des ressources humaines est un couteau suisse. Il peut même participer à des actions de marque employeur ou faire évoluer la culture d’entreprise.

Le chargé de développement des ressources humaines est aussi le garant de la diversité au sein de l’entreprise. Il veillera ainsi à assurer l’égalité homme/femme, l’égalité des chances et l’insertion de personnes en situation de handicap.

Au quotidien, il accompagne également salariés et managers. Il peut collaborer régulièrement avec différents métiers du pôle RH comme le DRH ou le e-recruteur par exemple.

Missions

  • Analyse des besoins en compétences de l’entreprise
  • Définition et pilotage d’une stratégie ressources humaines durable
  • Élaboration des plans de formation et des plans de recrutement
  • Conseil et accompagnement des salariés
  • Mise en place et pilotage des outils RH et d’analyse

Prérequis :

  • Bac +3
  • Bonne connaissance du cadre légal et réglementaire (droit social, du travail, de la formation…)
  • Solide culture RH
  • Empathie et maîtrise de la communication bienveillante
  • Gestion de projet et organisation
  • Esprit d’analyse
  • Maîtrise de l’outil informatique

Quelle formation pour devenir chargé de développement des ressources humaines ?

Pour devenir chargé de développement des ressources humaines, il existe des formations professionnelles certifiantes. Accessibles avec un bac +3 dans la gestion des ressources humaines, elles permettent aux professionnels, dans le cadre de la formation continue, comme aux étudiants, de se spécialiser.

Chez Evocime, organisme de formation spécialisé dans les nouveaux métiers, les softs skills et le microlearning, nous avons développé une formation : Chargé de Développement RH. En 3 (ou 12 mois si alternance), elle vous permet de renforcer et acquérir toutes les compétences nécessaires pour exercer en tant que Chargé de développement des ressources humaines.

Quel salaire ?

La rémunération d’un chargé de développement des ressources humaines dépend de son lieu d’exercice et de son expérience. En général, son salaire mensuel brut oscille de 2500 à 3300€. En fin de carrière, il se situe entre 3700 à 4500€ bruts par mois.

Quelles perspectives d’évolution ?

Le chargé de développement des ressources humaines peut travailler dans tous types d’entreprise, en particulier les grandes structures disposant d’avoir un pôle RH développé, dans des associations ou institutions publiques, en tant que consultant dans un cabinet de conseil en ressources humaines ou encore comme freelance.

Au fil de sa carrière, ce professionnel des ressources humaines va acquérir de l’expérience et des compétences supplémentaires et pourra évoluer vers un poste de DRH.

Les autres métiers à découvrir

Femme sautant par-dessus les obstacles pendant le parcours d'obstacles avec motif graphique

Date :

E-recruteur

La généralisation du digital et des outils numériques impactent tous les métiers. Ils sont à l’origine de l'apparition de nouvelles pratiques professionnelles toujours plus connectées. C’est le cas des recruteurs, dont l’activité a grandement évolué ces dernières années. Chasse sur LinkedIn, jobboards, entretiens en visio, CV vidéo… Aujourd’hui, le recrutement nécessite d’avoir de solides compétences en digital. Certains le pratiquent même en 100% numérique. On parle alors de e-recruteur.

Découvrir
Equipe d'escalade en haut d'une montage avec motif graphique

Date :

E-formateur

Avec l’essor des webinaires, du e-learning, du microlearning et autres MOOC, le métier de formateur est en pleine mutation. Puisque l’essentiel de la formation professionnelle s’effectue désormais à distance et que la dynamique des cours en ligne est tout à fait différente, ces professionnels de l’enseignement doivent s’adapter. En ajoutant quelques cordes à leur arc, ils se transforment en véritables formateurs 2.0, capables d’animer des sessions de classes virtuelles ou de blended learning.

Découvrir
Spiritual development. space for text. senior yoga , group sports and gymnastics. doing sports avec motif graphique

Date :

Concepteur digital learning

A l’heure de la formation 2.0, de nouveaux métiers émergent. Parmi eux, celui de concepteur digital learning, un expert de l’enseignement dont la mission principale est de concevoir des programmes de formation ludiques qui répondent à la fois aux besoins des apprenants et aux objectifs pédagogiques. Avec des missions variées riches de sens, ce métier polyvalent séduit de plus en plus de professionnels de l’enseignement.

Découvrir
Découvrir nos fiches métiers

Nos dernières actualités