Article

Quelles sont les soft skills les plus demandées en 2024 ?

Date :

Vous avez forcément entendu parler des softs skills ! En 2024, elles conservent leur grande importance, à côté du diplôme et des hard skills. Parfois même, les compétences comportementales affichées sur un CV sont décisives dans le choix d’une candidature. Alors, quelles sont celles que les recruteurs s’arrachent ? Tour d’horizon des 10 soft skills immanquables à associer de toute urgence à votre profil si vous postulez cette année.

Sautez la haie, athlète et femme, pour la compétition, sur la piste et la course à pied pour la victoire, le bien-être et la santé avec motif graphique

Les softs skills en 2024, c’est quoi ?

Les soft skills peuvent littéralement se traduire par les compétences douces en français. On les appelle aussi compétences comportementales.

Il n’existe ni définition officielle ni liste précise de celles-ci. Mais on peut raisonnablement dire qu’elles correspondent aux savoir-être d’une personne. C’est-à-dire, des compétences complémentaires nécessaires pour interagir avec des tiers. Elles sont des traits visibles de la personnalité.

Les soft skills peuvent être innées. Mais elles peuvent aussi s’acquérir lors d’activités extra-professionnelles. Par exemple, une activité sportive ou une activité artistique.

Les soft skills s’opposent aux compétences techniques. Celles qui s’acquièrent sur les bancs de l’école et se mesurent. On parle de hard skills.

Hard skills et soft skills se complètent et forment votre profil candidat. Elles sont toutes deux mobilisées dans le monde du travail pour accomplir les différentes missions qui vous seront confiées. Que vous soyez salarié en CDI, en CDD, alternant, en reconversion ou stagiaire.

10 soft skills recherchées par les recruteur en 2024

D’après le dernier rapport Futur of Jobs publié en avril 2023 par le World economic forum, 10 compétences comportementales sont clés pour le recrutement sur la période 2023 – 2027. 

Elles sont classées parmi 5 catégories : 

  • Les compétences cognitives.
  • L’auto-efficacité.
  • Le management.
  • La technologie.
  • La capacité de travailler avec d’autres personnes.

Les soft skills cognitives arrivent en tête du classement.

Top 10 skills of 2023

1. Analytical thinking (cognitive skills) 6. Technologival literacy (technology skills)
2. Creative thinking (cognitive skills) 7. Dependability and attention detail (self-efficacy)
3. Resilience, flexibility and agility (self-efficacy) 8. Empathy and active listening (working with others)
4. Motivation and self-awareness (self-efficacy) 9. Leadership and social influence (working with others)
5. Curiosity and lifelong learning (self-efficacy) 10. Quality control (management skills)

Source : World Economic Forum, Future of Jobs Report 2023.

1. La résolution de problèmes complexes (l’esprit analytique)

C’est votre faculté à démêler des situations compliquées et à en trouver une issue rapidement.

La capacité à prendre rapidement des décisions en est une illustration parfaite.

Elle arrive en tête des soft skills recherchées chez un candidat.

2. La créativité

Elle offre à l’entreprise la possibilité d’innover grâce à des idées nouvelles, originales et adaptées pour l’entreprise. 

Les entreprises cherchent des profils qui savent oser, s’affranchir des idées classiques, prendre des initiatives originales pour améliorer la productivité de l’organisation.

3. La résilience, la flexibilité et l’agilité

La résilience, c’est la capacité d’un individu à accepter l’échec puis à s’adapter face aux changements et aux obstacles. 

Cet état d’esprit positif et conquérant galvanise les troupes et fait croître une entreprise.

La flexibilité, c’est la compétence qui permet de s’adapter à toutes les situations. Qu’elles soient positives ou négatives.

L’agilité intellectuelle, c’est la capacité de rebond rapide face à des situations complexes.

Ces 3 compétences douces forment un trio particulièrement apprécié des recruteurs.

4. La motivation

Une personne motivée en entreprise est une ressource précieuse

Pour les collaborateurs, la motivation peut naître de différents facteurs très personnels : la quête de sens, une bonne rémunération, des conditions de travail favorables…

Ses effets sont bénéfiques pour l’entreprise : une attitude positive et constructive, un entrain personnel et un dévouement envers l’entreprise. Mais aussi une source accrue de productivité.

5. La curiosité

La curiosité utilisée à bon escient en entreprise n’est pas un vilain défaut. Elle témoigne d’une envie de s’informer pour apprendre et ne pas subir l’obsolescence des compétences.

Cette soft skills est particulièrement appréciée dans le secteur digital où les avancées technologiques sont prépondérantes.  

N’hésitez pas à demander des formations à votre entreprise ! Dans les secteurs RH, management, gestion de projet, ingénierie pédagogique et commerce, Evocime est un organisme de formation reconnu qui propose de nombreuses sessions sur-mesure chaque année.

6. La culture technologique

Dans un monde où la digitalisation des processus est généralisée, les futurs collaborateurs doivent être en alerte sur les innovations qui touchent leur secteur.

Un candidat qui adopte une culture d’apprentissage tout au long de sa vie professionnelle à mesure que le cycle de vie de ses compétences diminue est un véritable plus pour les recruteurs.

7. La fiabilité

C’est la confiance que peut porter une entreprise sur ses collaborateurs. Et vice-versa. 

Dans un contexte où de plus en plus d’autonomie est laissée aux individus, avec l’émergence du télétravail, cette soft skills est primordiale pour établir un rapport de confiance bénéfique.

8. L’empathie et l’écoute active

Savoir écouter avec bienveillance et sincérité est une qualité très appréciée en entreprise. 

L’empathie et l’écoute active démontre une forme d’intelligence émotionnelle qui se distingue du traditionnel QI. 

Ces compétences sont particulièrement attendues chez les managers, qui doivent essayer de comprendre les craintes de leur équipe. Elles garantissent une meilleure communication.

9. Le leadership

Avoir du leadership, c’est être doté d’un charisme naturel qui galvanise les foules. Mais aussi être en mesure d’adapter ses attentes en fonction de celles des autres collaborateurs.

Le leader est capable de diriger, guider et protéger son équipe.

Adopter un leadership inspirant est une compétence essentielle dans le management.

10. Le professionnalisme

Le professionnalisme peut avoir plusieurs lectures, toutes aussi importantes.

Il désigne la capacité : 

  • À entretenir de bonnes relations avec les collaborateurs de l’entreprise mais aussi avec ses clients et ses partenaires. C’est la capacité à travailler avec d’autres personnes. 
  • À accomplir avec sérieux ses différentes tâches.
  • À rendre son travail à temps.

Les collaborateurs soucieux du travail bien fait sous toutes ses coutures sont des ressources précieuses et recherchées.

Les softs skills sont-elles toujours plébiscitées par les recruteurs ?

Si le diplôme et les compétences techniques ont toujours la part belle dans les recrutements, ils ne sont plus les seuls éléments du profil candidat regardés par les entreprises. Les soft skills ont en 2024 une grande place dans la décision finale de choisir tel ou tel profil.

Plus encore, à niveau de compétence technique égal, les soft skills feront la différence entre 2 candidats

Pourquoi ? Car les soft skills permettent d’évaluer d’autres aspects d’une candidature. 

Notamment : 

  • Si les valeurs du candidat sont compatibles avec celles de l’entreprise.
  • Si la personnalité du candidat peut aisément se fondre avec la culture d’entreprise.
  • Si le candidat peut facilement s’intégrer dans son équipe.
  • Si le candidat et son manager peuvent s’entendre et travailler correctement ensemble.

Les raisons de l’engouement pour les savoir-être sont compréhensibles : 

  • Une embauche coûte cher à l’entreprise. Toutes les étapes du processus de recrutement sont longues, onéreuses et mobilisent les forces vives des ressources humaines. 
  • Pour certains emplois en tension, l’erreur de recrutement peut être fatale pour la croissance de l’entreprise. Mais aussi pour le moral des collaborateurs qui vont devoir supporter un effectif diminué. Il peut se passer de longues semaines avant de retrouver le talent idéal.

En s’assurant que les candidats reçus possèdent les soft skills attendues, les entreprises sécurisent un peu plus les embauches. Et donc la pérennité de l’organisation toute entière.

Soft skills : témoignage d’Alexianne Duflot, RRH

Alexianne Duflot est Responsable Ressources Humaines (RRH) dans le Groupe ADP. Elle nous livre sa précieuse analyse des soft skills dans son quotidien professionnel. 

Les soft skills sont-elles toujours d’actualité en 2024 ?

Les softs skills sont bien entendu toujours d’actualité en 2024.

Les générations se suivent et ne se ressemblent pas. Les ressources humaines misent beaucoup sur les compétences douces des candidats pour compléter leur profil et faire la différence. 

Quelles sont celles les plus attendues des recruteurs ?

Pour un recruteur, la première compétence attendue des talents qu’il reçoit en entretien est la résilience. La capacité à rebondir et à s’adapter est essentielle dans le monde de l’entreprise.

Ensuite, vient la motivation pour un poste, facteur de productivité pour l’entreprise.

Enfin, la fiabilité. Dans un environnement mouvant depuis plusieurs années, il n’est pas rare de voir des revirements de situations qui viennent perturber la fiabilité d’un recrutement. Les collaborateurs fiables sont ceux qui tiennent leurs engagements, créant ainsi un climat de confiance réciproque.

Résilience, motivation et fiabilité sont les qualités qui font réellement la différence entre 2 talents qui disposent des mêmes compétences techniques.

Les soft skills ont-elles encore de beaux jours devant elles ?

Les soft skills ont encore de beaux jours devant elles. La quête du profil idéal se poursuit. 

Ce sont elles qui font vraiment la différence et pour lesquelles les entreprises vont s’attacher à les déceler lors des entretiens d’embauche.

La personnalité d’un candidat, son état d’esprit, ses valeurs, ses activités sportives ou artistiques sont autant de facteurs analysés par l’entreprise avant de prendre une décision finale sur un recrutement.

Partagez cette actualité
Mathilde Hardy
Rédactrice web SEO

Je suis rédactrice web SEO et fondatrice de l’agence Les Nouveaux Mots, spécialisée dans l’emploi, l’éducation, la formation, l’immobilier et le droit depuis plus de 10 ans. J’ai à cœur de vous apporter une expertise fiable et pointue pour vous accompagner dans toutes vos problématiques du quotidien.

Notre blog

Article

Durée : 7 min

La check-list pour un onboarding réussi

Un bon onboarding, c'est essentiel pour bien accueillir vos nouveaux collaborateurs. En les aidant à se sentir à l'aise et en leur donnant les infos et outils nécessaires, on réduit le risque de départs prématurés et on booste leur productivité. Cela permet aussi de créer des liens et de les motiver dès le début. Dans cet article, découvrez les étapes à ne pas manquer pour un onboarding réussi.

Découvrir
Article

Durée : 5 min

Pourquoi choisir les formations en e-learning pour votre entreprise ?

Vous hésitez à vous lancer dans l’e-learning ? À l’opposé des méthodes traditionnelles de formation en présentiel, l’e-learning révolutionne la manière d’enrichir ses connaissances. Il s’intègre parfaitement dans le processus de digitalisation des processus RH en entreprise. Pourquoi choisir les formations en e-learning pour votre entreprise ? Découvrez 8 arguments clés qui vont vous convaincre de choisir ce mode de formation sans jamais le regretter.

Découvrir
Article

Durée : 5 min

Comment construire des parcours de formation efficaces en entreprise ?

La formation continue tient une place essentielle en entreprise pour maintenir l’employabilité des salariés à leur plus haut niveau. Dans un monde où tout évolue très vite, il est fondamental que tous les talents soient en mesure de maintenir leur compétence à jour en les intégrant dans un plan de formation. Mais proposer des formations de qualité, c’est aussi un moyen de miser sur le potentiel de ses collaborateurs et de le fidéliser. Les avancées technologiques ont permis de proposer une offre de formation diversifiée. La digitalisation permet un apprentissage à distance, plus rapide et impactant. Comment construire des parcours de formation efficaces en entreprise ? Découvrez nos 5 astuces pour satisfaire les besoins des collaborateurs et ceux de votre organisation.

Découvrir
Voir les articles du blog