Cyber wars : Découvrez les techniques de cyberattaques les plus fréquentes (épisode 3/3)

Cyber wars : Découvrez les techniques de cyberattaques les plus fréquentes (épisode 3/3)

écrit par evocime le 27-03-2019

 

Troisième et dernier épisode de notre article sur les techniques de cyberattaques le plus fréquentes. Nous avons déjà abordé la fraude au président, la fraude facture, le phishing, les faux sites Internet et l’arnaque sentimentale.

Intéressons-nous maintenant à vos données personnelles sur les réseaux sociaux, à l’escroquerie d’investissements et aux offres en ligne trop avantageuses.

6- LE VOL DE DONNÉES PERSONNELLES VIA LES RÉSEAUX SOCIAUX

image réseaux sociauxContrairement aux apparences, les informations personnelles sont très précieuses pour les criminels. Vous devez donc rester très vigilant et ce, même si vos comptes sur les réseaux sociaux sont paramétrés comme « privés » et correctement protégés et que vous restez discrets sur les photos, vidéos, mises à jour, etc.

Les fraudeurs utilisent différentes techniques pour accéder à vos informations personnelles (nom, courriel, mot de passe, numéro de carte de crédit, etc.) et ce qui vous caractérise. En effet, ces informations « véritables » seront ensuite utilisées pour voler votre identité.

 

Vos données personnelles peuvent aider les fraudeurs à :

  • Réaliser des achats, des contrats ainsi qu’ouvrir des comptes bancaires ou lignes téléphoniques…
  • Voler votre plaque d’immatriculation…
  • Vendre vos informations personnelles à d’autres fraudeurs
  • Mener des affaires illégales sous votre nom…

 

Comment les fraudeurs parviennent-ils à vous dérober vos données personnelles sur les réseaux sociaux ?

Beaucoup d’attaques suivent un schéma similaire à celui du Twishing. La manœuvre consiste à envoyer un message à un utilisateur de Twitter pour lui demander de consulter un site web. Si l’utilisateur se connecte au site frauduleux, l’attaquant obtient les informations de son compte (nom et mot de passe).

  • « Est-ce que vous êtes dans cette vidéo ? » -> En cliquant sur ces vidéos, vous vous retrouverez piégé. Vous pourriez également finir par infecter votre appareil avec des logiciels malveillants.
  • « Votre compte a été annulé », « Confirmez votre compte » …. -> Ces escroqueries ont pour but de vous amener à divulguer vos informations personnelles et vos identifiants de compte.

L’utilisation de grands noms populaires ou de grandes marques visent à amener l’utilisateur à révéler des informations personnelles ou à s’inscrire pour des services coûteux.

  • « Essais gratuits !  » -> Ces offres factices visent à vous faire payer des produits et des abonnements qui n’existent pas.
  • “Gagnez beaucoup d’argent en travaillant à la maison” -> Ces publicités vous demandent de nombreuses informations personnelles à ne jamais fournir.

Certaines offres peuvent couvrir des activités de blanchiment d’argent illégales, vous demandant de recevoir des paiements sur votre compte bancaire moyennant une commission, puis de transférer l’argent à une entreprise étrangère. Vous agissez alors comme « mule » pour les criminels, ce qui est un crime.

  • « Au secours, j’ai des ennuis » -> Les fraudeurs se font passer pour une personne généralement proche de vous, car cette dernière s’est faite hackée. Ils invoquent un besoin d’argent urgent. Les messages décrivent sa détresse et vous demande de lui transférer de l’argent.

Que faire face au vol de données personnelles sur les réseaux sociaux ?

  • Chaque fois que vous souhaitez vérifier des informations sur un compte de réseau social, allez directement sur le site d’origine.
  • Soyez conscient de la quantité d’informations et d’images que vous partagez sur les sites de médias sociaux qui nourrissent les fraudeurs.
  • Vérifiez vos paramètres de confidentialité et de sécurité.
  • Faites vos recherches en ligne.
  • Recherchez le nom du produit ou l’offre d’emploi  sur internet pour voir ce que les autres en disent.
  • Signalez les profils suspects.
  • S’ils vous suivent ou parviennent à créer des liens d’amitié avec vous, assurez-vous de les bloquer et de cesser toute interaction.
  • Surveillez régulièrement vos relevés de comptes.

 

7. L’ESCROQUERIE D’INVESTISSEMENTS INTELLIGENTS

De nombreuses escroqueries d’investissements sont relatées régulièrement et certaines activités non autorisées sont annoncées sur le site de l’AMF, dans la section Mise en garde.

Les escroqueries courantes concernent des opportunités liées à des actions, des obligations, des crypto-monnaies, des métaux rares, des investissements fonciers à l’étranger ou des énergies alternatives…

Les caractéristiques

Ces fraudes débutent par un appel ou un courriel non sollicité qui fait la promesse de gains colossaux. L’offre n’est disponible que pour un temps limité et n’est destinée qu’à vous, avec demande explicite de ne pas partager l’information.

Que faire face l’escroquerie d’investissements intelligents ?

  • Demandez des conseils à vos proches ou des professionnels.
  • Soyez vigilant sur les opportunités promettant un investissement sûr, des rendements garantis et des bénéfices importants.
  • Si vous avez déjà été arnaqué, redoublez de vigilance.
  • Contactez la police.

 

8- ACHETER UN PRODUIT ET UNE OFFRE TRÈS INTÉRESSANTE EN LIGNE

Il existe réellement de plus en plus de belles affaires. Si les offres en ligne peuvent être intéressantes, méfiez-vous des escroqueries.

Comment prévenir les risques d’une offre intéressante en ligne ?

  • Utilisez les sites Web à notoriété et disposant du lien en « https ». Vous pouvez également vérifier l’éditeur du certificat afin de préférer un site qui est validé par un tiers de confiance.
  • Faites des recherches et vérifiez les commentaires avant d’acheter.
  • Utilisez un dispositif lié à des cartes de crédit ou PayPal. Vous serez assuré et vous aurez plus de chance de récupérer votre argent.
  • Ne faites pas de transferts ou de virement sauf instantanés.
  • Évitez d’utiliser le Wi-Fi.
  • Ne payez que sur un appareil sûr.
  • Mettez votre système d’exploitation et votre logiciel de sécurité régulièrement à jour.
  • Méfiez-vous des annonces contextuelles qui regorgent de logiciels malveillants.
  • Si le produit n’arrive pas, contactez le vendeur.
  • S’il n’y a pas de réponse, contactez votre banque.
  • Signalez toujours toute tentative de fraude présumée à la police.

 

 

Retrouvez l’épisode 1 : Cyber wars : Découvrez les techniques de cyberattaques les plus fréquentes (épisode 1/3)

Vers l’épisode précédent (épisode 2) : : Cyber wars : Découvrez les techniques de cyberattaques les plus fréquentes (épisode 2/3)

Laisser un commentaire

Les commentaires

A PROPOS

Conseiller, Créer, Digitaliser et Animer les savoirs sont les expertises désormais rassemblées au sein d’evocime.

NEWSLETTER

LES DERNIERS TWEETS

Top